Foire aux questions

Vous recherchez une information sur les élections en France ?
Retrouvez toutes les réponses aux questions les plus fréquemment posées dans notre foire aux questions.

Les dimanches 12 et 19 juin 2022 auront lieu les élections législatives, afin d’élire les députés. Le vote se fera à l’urne ou par procuration.

  • Les élections législatives auront lieu les dimanches 12 et 19 juin 2022. Pour pouvoir y participer, il faut s’inscrire avant le vendredi 6 mai 2022 sur les listes électorales.

    Le scrutin aura lieu les samedis 4 et 18 juin 2022 en Polynésie française et les samedis 11 et 18 juin 2022 en Guadeloupe, en Guyane, en Martinique, à Saint-Barthélemy, à Saint-Martin et à Saint-Pierre-et-Miquelon. 

    Il a lieu les 4 et 18 juin 2022 pour les Français votant dans les ambassades et postes consulaires sur le continent américain.

  • Pour pouvoir voter, il faut :

    • Posséder la nationalité française.
    • Être majeur (18 ans) au plus tard la veille du scrutin ou, en cas de second tour, la veille du second tour.
    • Jouir de ses droits civils et politiques.
    • Être inscrit sur les listes électorales.

    Ainsi, les jeunes qui atteignent la majorité au plus tard la veille du second tour du scrutin pourront voter à ce second tour uniquement.

  • Les demandes d’inscription sur les listes électorales peuvent être déposées tout au long de l’année. Or, afin de valoir pour un scrutin, l’article L.17 du code électoral prévoit que la demande d’inscription doit être déposée au plus tard le sixième vendredi précédant le premier tour de ce scrutin.

    Pour l’élection présidentielle, la date limite d’inscription sur les listes électorales est fixée au vendredi 4 mars 2022. Pour les élections législatives, la date limite d’inscription est fixée au vendredi 6 mai 2022.

  • Pour vérifier que vous êtes bien inscrit sur les listes électorales et trouver votre bureau de vote, il suffit de vous rendre sur le site service-public.fr.

  • Pour s’inscrire sur les listes électorales, il suffit de se rendre sur le site service-public.fr.

    Ce service permet aux citoyens français et européens de demander leur inscription sur les listes électorales de leur commune. Il est également possible de s’inscrire sur les listes électorales de sa commune en se rendant à la mairie. Il faudra fournir un justificatif d’identité, un justificatif de domicile et un formulaire cerfa n°12669 de demande d’inscription qui est disponible en mairie.

    Attention, pour s’inscrire sur les listes électorales de votre commune, il faut avoir la qualité d’électeur (nationalité française, majeur, et jouir de ses droits civils et politiques) et justifier d’une attache à la commune. Cette attache se justifie soit par votre domicile ou résidence dans la commune, soit par la qualité de contribuable, soit par la qualité de gérant ou d’associé majoritaire unique d’une société rattachée à la commune.

  • En cas de difficulté relative à votre situation électorale, vous pouvez interroger votre mairie.

    Pour trouver les coordonnées de votre maire, rendez-vous sur lannuaire.service-public.fr.

  • L’électeur peut donner procuration à tout moment et jusqu’à un an avant le scrutin de deux façons :

    • En faisant une demande en ligne sur le site maprocuration.gouv.fr, qu’il convient ensuite de valider dans un commissariat de police ou une brigade de gendarmerie, dans les deux mois qui suivent.
    • En se rendant directement dans un commissariat de police, dans une brigade de gendarmerie ou au Tribunal judiciaire ou de proximité où l’électeur remplit un formulaire. L’électeur doit être muni d’un justificatif d’identité.

    Important : pour donner procuration, vous devez connaître le Numéro national d’électeur de votre mandataire (la personne à qui vous donnez procuration). Ce numéro est inscrit sur les cartes électorales et peut être retrouvé directement en ligne en interrogeant sa situation électorale.

    Vous pouvez vérifier que vous avez bien donné ou reçu une procuration en vous connectant sur le site service-public.fr.

  • En France, le vote se fait à l’urne le jour du scrutin. Il n’est pas possible de voter à distance ou en amont. Si vous vous trouvez dans l’impossibilité de vous déplacer à votre bureau de vote lors du scrutin, vous pouvez établir au préalable une procuration afin qu’une personne de confiance vote pour vous. Il existe désormais une téléprocédure pour faire votre demande d’établissement de procuration sur le site maprocuration.gouv.fr.

    Vous pouvez trouver votre bureau de vote sur votre carte d’électeur ou en vous connectant sur le téléservice suivant sur service-public.fr.

    Pour vérifier si vous êtes bien inscrit sur les listes électorales, il vous suffit de vous rendre sur : service-public.fr.

  • Oui, les Français établis hors de France peuvent voter directement dans un bureau de vote ouvert dans l’ambassade ou le poste consulaire situé dans la circonscription consulaire où ils ont leur résidence sous réserve de leur inscription préalable sur la liste électorale consulaire correspondante.

    Il peuvent également donner procuration via le site demarches.interieur.gouv.fr.

    Concernant les militaires et assimilés stationnés hors de France, il est également possible d’établir une procuration auprès des officiers de police judiciaire des forces armées.

    Les Français de l’étranger peuvent voter en ligne et par correspondance pour les élections législatives

  • Le jour du scrutin, pour pouvoir voter, il faut présenter un document d’identité (avec photo), et si possible, votre carte électorale. Parmi les documents d’identité acceptés se trouvent : une carte nationale d’identité, un passeport, une carte vitale, un permis de conduire

    La liste complète des pièces permettant de justifier de son identité au moment du vote est consultable ici.

  • Les professions de foi seront consultables en ligne deux semaines avant l'élection sur le site de la Commission Nationale de Contrôle de la Campagne électorale en vue de l'élection Présidentielle.

  • Les élections législatives seront organisées en France dans un contexte de vigilance sanitaire dû à l’épidémie de COVID-19. Ainsi,
        •    Le port du masque n'est plus obligatoire dans les bureaux de vote ;
        •    Du gel hydroalcoolique sera mis à disposition ;
        •    Un sens de circulation sera défini de manière à éviter les contacts.

    L’accès au bureau de vote n’est pas soumis à la présentation d’un pass sanitaire.